Anglais

Model of the varicella zoster virus (VZV) life cycle. VZV infects the human host when virus particles reach mucosal epithelial sites of entry. Local replication is followed by spread to tonsils and other regional lymphoid tissues, where VZV gains access to T cells. Infected T cells then deliver the virus to cutaneous sites of replication. VZV establishes latency in sensory ganglia after transport to neuronal nuclei along neuronal axons or by viraemia. Reactivation from latency enables a second phase of replication to occur in skin, which typically causes lesions in the dermatome that is innervated by the affected sensory ganglion. b | Model of VZV replication. Enveloped VZV particles attach to cell membranes, fuse and release tegument proteins. Uncoated capsids dock at nuclear pores, where genomic DNA is injected into the nucleus and circularizes. On the basis of events that have been documented in herpes simplex virus 1 (HSV-1) replication, immediate-early genes are expressed, followed by early and late genes. Nucleocapsids are assembled and package newly synthesized genomic DNA, move to the inner nuclear membrane and bud across the nuclear membrane. Capsids enter the cytoplasm, and virion glycoproteins mature in the trans-Golgi region and tegument proteins assemble in vesicles; capsids undergo secondary envelopment and are transported to cell surfaces, where newly assembled virus particles are released.

Français

Modèle du cycle de vie du virus varicelle-zona (VZV). Le VZV infecte l'hôte humain lorsque les particules virales atteignent les sites d'entrée épithéliaux de la muqueuse. La réplication locale est suivie d'une propagation aux amygdales et à d'autres tissus lymphoïdes régionaux, où le VZV peut accéder aux cellules T. Les cellules T infectées transmettent ensuite le virus aux sites de réplication cutanés. Le VZV établit la latence dans les ganglions sensoriels après le transport vers les noyaux neuronaux le long des axones neuronaux ou par virémie. La réactivation à partir de la latence permet à une seconde phase de réplication de se produire dans la peau, ce qui provoque généralement des lésions du dermatome innervées par le ganglion sensoriel affecté. b | Modèle de réplication VZV. Les particules enveloppées du VZV se fixent aux membranes cellulaires, fusionnent et libèrent des protéines tégumentaires. Les capsides non enrobées s'accrochent aux pores nucléaires, où l'ADN génomique est injecté dans le noyau et se circulaire. Sur la base des événements documentés dans la réplication du virus de l'herpès simplex 1 (HSV-1), les gènes immédiats précoces sont exprimés, suivis des gènes précoces et tardifs. Les nucléocapsides sont assemblées et conditionnent l'ADN génomique nouvellement synthétisé, se déplacent vers la membrane nucléaire interne et bourgeonnent à travers la membrane nucléaire. Les capsides pénètrent dans le cytoplasme, les glycoprotéines de virion mûrissent dans la région trans-Golgi et les protéines de tégument se rassemblent dans des vésicules; Les capsides subissent un enveloppement secondaire et sont transportées aux surfaces des cellules, où les particules virales nouvellement assemblées sont libérées.

Conditions d’utilisation

Assurez-vous de respecter les règles d'écriture et la langue des textes que vous traduirez. Les utilisateurs doivent garder à l’esprit lors de l’utilisation du système de dictionnaires TraductionAnglais.fr que les mots et les textes utilisés lors de la traduction sont stockés dans la base de données et partagés avec les autres utilisateurs dans le contenu du site Web. Pour cette raison, nous vous demandons de faire attention à ce sujet dans le processus de traduction. Si vous ne souhaitez pas que vos traductions soient publiées dans le contenu du site Web, veuillez contacter →"Contact" par courrier électronique. Dès que les textes pertinents seront supprimés du contenu du site.


Règles de confidentialité

Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Les utilisateurs peuvent choisir de désactiver la publicité personnalisée dans les Paramètres des annonces. Vous pouvez également suggérer à vos visiteurs de désactiver les cookies d'un fournisseur tiers relatifs à la publicité personnalisée en consultant le site www.aboutads.info.