Anglais

As all sides to the Vienna negotiations report some progress, the United States has resorted to a new political and psychological ploy to further pressure Iran, with over 100 House Republicans calling on the Biden administration to halt its indirect presence at the talks to win concessions, according to a report. In an article published on Thursday, Iran’s Nour News website said Western countries, especially the US, have tried to put psychological pressure on the Iranian negotiating team in order to impose their will on Tehran while shirking their own responsibilities and obligations. The Islamic Republic will not back down from its legal and logical positions under any circumstances, even though the US-led side of the negotiating table is trying to bypass Iran’s initiatives on the need for the US to provide guarantees as well as the necessity of a process to verify the removal of US sanctions, Nour News added. In a letter addressed to US Secretary of State Antony Blinken, 110 US lawmakers urged the White House to enforce existing sanctions that were imposed on Iran after the US unilaterally withdrew from the Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA) in 2018. “Iran’s growing nuclear provocations, while stalling progress in negotiations, are the epitome of bad faith,” claims the letter, which was released on Tuesday. They particularly called on the Biden administration to enforce the existing sanctions on Iran’s oil trade with China.

Français

Alors que toutes les parties aux négociations de Vienne signalent des progrès, les États-Unis ont eu recours à un nouveau stratagème politique et psychologique pour faire davantage pression sur l'Iran, avec plus de 100 républicains de la Chambre appelant l'administration Biden à mettre fin à sa présence indirecte aux pourparlers pour obtenir des concessions, selon un rapport. Dans un article publié jeudi, le site Internet iranien Nour News a déclaré que les pays occidentaux, en particulier les États-Unis, ont tenté d'exercer une pression psychologique sur l'équipe de négociation iranienne afin d'imposer leur volonté à Téhéran tout en se dérobant à leurs propres responsabilités et obligations. La République islamique ne reculera en aucun cas sur ses positions légales et logiques, même si la partie américaine de la table des négociations tente de contourner les initiatives de l'Iran sur la nécessité pour les États-Unis de fournir des garanties ainsi que sur la nécessité d'une processus pour vérifier la levée des sanctions américaines, a ajouté Nour News. Dans une lettre adressée au secrétaire d'État américain Antony Blinken, 110 législateurs américains ont exhorté la Maison Blanche à appliquer les sanctions existantes qui ont été imposées à l'Iran après le retrait unilatéral des États-Unis du Plan d'action global conjoint (JCPOA) en 2018. les provocations, tout en bloquant les progrès des négociations, sont l'incarnation de la mauvaise foi », affirme la lettre, publiée mardi.Ils ont notamment appelé l'administration Biden à appliquer les sanctions existantes sur le commerce pétrolier de l'Iran avec la Chine.

TraductionAnglais.fr | Traduction Anglais-Français Système Gratuit, Fiable et Efficace?

Assurez-vous de respecter les règles d'écriture et la langue des textes que vous traduirez. Les utilisateurs doivent garder à l’esprit lors de l’utilisation du système de dictionnaires TraductionAnglais.fr que les mots et les textes utilisés lors de la traduction sont stockés dans la base de données et partagés avec les autres utilisateurs dans le contenu du site Web. Pour cette raison, nous vous demandons de faire attention à ce sujet dans le processus de traduction. Si vous ne souhaitez pas que vos traductions soient publiées dans le contenu du site Web, veuillez contacter →"Contact" par courrier électronique. Dès que les textes pertinents seront supprimés du contenu du site.


Règles de confidentialité

Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Les utilisateurs peuvent choisir de désactiver la publicité personnalisée dans les Paramètres des annonces. Vous pouvez également suggérer à vos visiteurs de désactiver les cookies d'un fournisseur tiers relatifs à la publicité personnalisée en consultant le site www.aboutads.info.