publicidad

Anglais

Home Search AdKlebold and Harris used the Internet to find recipes for pipe bombs and other explosives. They amassed an arsenal, which eventually included guns, knives, and 99 explosive devices. Klebold and Harris wanted to kill as many people as possible, so they studied the influx of students in the cafeteria, noting that there would be over 500 students after 11:15 a.m. when the first lunch period began. They planned to plant propane bombs in the cafeteria timed to explode at 11:17 a.m. and then shoot any survivors as they came running out. There is some discrepancy whether the original date planned for the massacre was to be April 19 or 20. April 19 was the anniversary of the Oklahoma City Bombing and April 20 was the 110th anniversary of Adolf Hitler's birthday. For whatever reason, April 20 was the date finally chosen. * Though some claimed they were part of the Trench Coat Mafia, in truth, they were only friends with some of the group's members. The boys didn't usually wear trench coats to school; they did so only on April 20 to hide the weapons they were carrying as they walked across the parking lot. Humanities › History & Culture The Columbine Massacre Share Flipboard Email Columbine HS Massacre Remembered Ten Years Later A Memorial to Victims of the Columbine High School Massacre. Marc Piscotty / Getty Images by Jennifer Rosenberg Updated January 24, 2018 On April 20, 1999, in the small, suburban town of Littleton, Colorado, two high-school seniors, Dylan Klebold and Eric Harris, enacted an all-out assault on Columbine High School during the middle of the school day. The boys' plan was to kill hundreds of their peers. With guns, knives, and a multitude of bombs, the two boys walked the hallways and killed. When the day was done, twelve students, one teacher, and the two murderers were dead; plus 21 more were injured. The haunting question remains: why did they do it? The Boys: Dylan Klebold and Eric Harris Dylan Klebold and Eric Harris were both intelligent, came from solid homes with two parents, and had older brothers who were three years their senior. In elementary school, Klebold and Harris had both played in sports such as baseball and soccer. Both enjoyed working with computers. The boys met each other while attending Ken Caryl Middle School in 1993. Though Klebold had been born and raised in the Denver area, Harris' father had been in the U.S. Air Force and had moved the family several times before he retired and moved his family to Littleton, Colorado in July 1993. When the two boys entered high school, they found it difficult to fit into any of the cliques.* As is too common in high school, the boys found themselves frequently picked on by athletes and other students. However, Klebold and Harris seemed to spend their time doing normal teenager activities. They worked together in a local pizza parlor, liked to play Doom (a computer game) in the afternoons, and worried about finding a date to the prom. For all outward appearances, the boys looked like normal teenagers. Looking back, Dylan Klebold and Eric Harris obviously weren't your average teenagers. Problems According to journals, notes, and videos that Klebold and Harris left to be discovered, Klebold had been thinking of committing suicide as early as 1997 and they both had begun thinking about a large massacre as early as April 1998—a full year before the actual event. By then, the two had already run into some trouble. On January 30, 1998, Klebold and Harris were arrested for breaking into a van. As part of their plea agreement, the two began a juvenile diversion program in April 1998. Since they were first-time offenders, this program allowed them to purge the event from their record if they could successfully complete the program. So, for eleven months, the two attended workshops, spoke to counselors, worked on volunteer projects, and convinced everyone that they were sincerely sorry about the break-in. However, during the entire time, Klebold and Harris were making plans for a large-scale massacre at their high school. Hate Klebold and Harris were angry teenagers. They were not only angry at athletes that made fun of them, or Christians, or blacks, as some people have reported; they basically hated everyone except for a handful of people. On the front page of Harris's journal, he wrote: "I hate the fucking world." Harris also wrote that he hates racists, martial arts experts, and people who brag about their cars. He stated: You know what I hate? Star Wars fans: get a friggin life, you boring geeks. You know what I hate? People who mispronounce words, like 'acrost,' and 'pacific' for 'specific,' and 'expresso' instead of 'espresso.' You know what I hate? People who drive slow in the fast lane, God these people do not know how to drive. You know what I hate? The WB network!!!! Oh Jesus, Mary Mother of God Almighty, I hate that channel with all my heart and soul." 1 Learn Something New Every Day Discover surprising insights and little-known facts about politics, literature, science, and the marvels of the natural world. ONE-TAP SIGN UP Both Kiebold and Harris were serious about acting out on this hate. As early as spring 1998, they wrote about killing and retaliation in each other's yearbooks, including an image of a man standing with a gun, surrounded by dead bodies, with the caption, "The only reason your [sic] still alive is because someone has decided to let you live."2 Preparations Klebold and Harris used the Internet to find recipes for pipe bombs and other explosives. They amassed an arsenal, which eventually included guns, knives, and 99 explosive devices. Klebold and Harris wanted to kill as many people as possible, so they studied the influx of students in the cafeteria, noting that there would be over 500 students after 11:15 a.m. when the first lunch period began. They planned to plant propane bombs in the cafeteria timed to explode at 11:17 a.m. and then shoot any survivors as they came running out. There is some discrepancy whether the original date planned for the massacre was to be April 19 or 20. April 19 was the anniversary of the Oklahoma City Bombing and April 20 was the 110th anniversary of Adolf Hitler's birthday. For whatever reason, April 20 was the date finally chosen. * Though some claimed they were part of the Trench Coat Mafia, in truth, they were only friends with some of the group's members. The boys didn't usually wear trench coats to school; they did so only on April 20 to hide the weapons they were carrying as they walked across the parking lot.

Français

Accueil Chercher AdKlebold et Harris ont utilisé Internet pour trouver des recettes de bombes artisanales et autres explosifs. Ils ont amassé un arsenal, qui comprenait finalement des armes à feu, des couteaux et 99 dispositifs explosifs. Klebold et Harris voulaient tuer le plus grand nombre de personnes possible. Ils ont donc étudié l'afflux d'étudiants à la cafétéria, en notant qu'il y aurait plus de 500 étudiants après 11h15 lorsque la première période de déjeuner a commencé. Ils prévoyaient de poser des bombes au propane dans la cafétéria, qui devait exploser à 11h17, puis tirer sur les survivants qui en sortaient. Il existe certaines divergences quant à la date initialement prévue pour le massacre, soit le 19 ou le 20 avril. Le 19 avril était l'anniversaire de l'attentat à la bombe d'Oklahoma City et le 20 avril, le 110e anniversaire de l'anniversaire d'Adolf Hitler. Pour une raison quelconque, le 20 avril était la date finalement choisie. * Bien que certains aient prétendu faire partie de la mafia Trench Coat, en réalité, ils n'étaient que des amis avec certains membres du groupe. Les garçons ne portaient généralement pas de trench-coat à l'école; ils ne l'ont fait que le 20 avril pour cacher les armes qu'ils portaient lorsqu'ils traversaient le parking. Sciences humaines ›Histoire et culture Le massacre de Columbine Partager Flipboard Email Le massacre de Columbine HS commémoré dix ans plus tard  Un monument aux victimes du massacre du lycée Columbine.Marc Piscotty / Getty Images par Jennifer Rosenberg Mis à jour le 24 janvier 2018 Le 20 avril 1999, dans la petite ville de banlieue de Littleton, dans le Colorado, deux lycéens, Dylan Klebold et Eric Harris, ont lancé un assaut à outrance au lycée Columbine au milieu de la journée scolaire. Le plan des garçons était de tuer des centaines de leurs pairs. Avec des fusils, des couteaux et une multitude de bombes, les deux garçons ont marché dans les couloirs et ont tué. À la fin de la journée, douze étudiants, un enseignant et les deux meurtriers étaient morts. plus 21 autres ont été blessés. La question obsédante demeure: pourquoi l'ont-ils fait? Les garçons: Dylan Klebold et Eric Harris Dylan Klebold et Eric Harris étaient tous les deux intelligents. Ils venaient de familles solides de deux parents et avaient des frères aînés de trois ans. À l'école primaire, Klebold et Harris avaient tous deux pratiqué des sports tels que le baseball et le football. Les deux ont aimé travailler avec des ordinateurs. Les garçons se sont rencontrés alors qu'ils fréquentaient la Ken Caryl Middle School en 1993. Bien que Klebold soit né et ait grandi dans la région de Denver, le père de Harris était dans l'US Air Force et avait déménagé la famille plusieurs fois avant de prendre sa retraite et de déménager avec sa famille à Littleton, Colorado, en juillet 1993. Lorsque les deux garçons sont entrés au lycée, ils ont eu du mal à s’inscrire dans une clique quelconque. * Comme il est très courant au lycée, les garçons et les autres élèves se sont souvent fait avoir.Cependant, Klebold et Harris semblaient passer leur temps à faire des activités normales pour adolescents. Ils travaillaient ensemble dans une pizzeria locale, aimaient jouer à Doom (un jeu d'ordinateur) l'après-midi et craignaient de trouver une date pour le bal de promo. Pour toutes les apparences, les garçons ressemblaient à des adolescents normaux. Rétrospectivement, Dylan Klebold et Eric Harris n’étaient évidemment pas vos adolescents moyens. Problèmes Selon des revues, des notes et des vidéos laissées par Klebold et Harris, Klebold envisageait déjà de se suicider dès 1997 et envisageaient déjà un grand massacre dès avril 1998 - un an avant la fin des faits. un événement. À ce moment-là, les deux avaient déjà rencontré des problèmes. Le 30 janvier 1998, Klebold et Harris ont été arrêtés pour avoir pénétré dans une camionnette. Dans le cadre de leur accord de plaidoyer, les deux parties ont lancé un programme de déjudiciarisation pour mineurs en avril 1998. Ce programme leur a permis de purger l'événement de leur casier judiciaire pour les purger pour la première fois. Ainsi, pendant onze mois, les deux personnes ont assisté à des ateliers, parlé à des conseillers, travaillé sur des projets de volontariat et convaincu toutes les personnes qu’elles étaient sincèrement désolées du cambriolage. Cependant, pendant tout ce temps, Klebold et Harris préparaient un massacre à grande échelle à leur lycée. Haine Klebold et Harris étaient des adolescents en colère.Ils n'étaient pas seulement fâchés contre des athlètes qui se moquaient d'eux, ni contre des chrétiens, ni avec des noirs, comme certaines personnes l'ont signalé. ils détestaient fondamentalement tout le monde sauf une poignée de personnes. En première page du journal de Harris, il écrit: "Je déteste le putain de monde." Harris a également écrit qu'il détestait les racistes, les experts en arts martiaux et les personnes vantant leurs voitures. Il a déclaré: Tu sais ce que je déteste? Fans de Star Wars: obtenez une vie friggin, geeks ennuyeux. Tu sais ce que je déteste? Les gens qui prononcent mal des mots, comme «acrost» et «pacifique» pour «spécifique» et «expresso» au lieu de «espresso». Tu sais ce que je déteste? Les gens qui conduisent lentement dans la voie rapide, Dieu ces gens ne savent pas conduire. Tu sais ce que je déteste? Le réseau WB !!!! Oh Jésus, Marie Mère de Dieu Tout-Puissant, je déteste ce canal de tout mon cœur et de toute mon âme. "1 Apprenez quelque chose de nouveau tous les jours Découvrez des idées surprenantes et des faits méconnus sur la politique, la littérature, la science et les merveilles du monde naturel. INSCRIPTION UNIQUE Kiebold et Harris étaient sérieux au sujet de passer à l'acte sur cette haine.Dès le printemps 1998, ils ont écrit sur le meurtre et les représailles dans leurs annuaires respectifs, notamment l'image d'un homme debout avec une arme à feu, entouré de cadavres, avec la légende: "La seule raison pour laquelle votre [sic] toujours en vie est parce que quelqu'un a décidé de vous laisser vivre. "2 Les préparatifs Klebold et Harris ont utilisé Internet pour trouver des recettes de bombes artisanales et autres explosifs. Ils ont amassé un arsenal, qui comprenait finalement des armes à feu, des couteaux et 99 dispositifs explosifs. Klebold et Harris voulaient tuer le plus grand nombre de personnes possible. Ils ont donc étudié l'afflux d'étudiants à la cafétéria, en notant qu'il y aurait plus de 500 étudiants après 11h15 lorsque la première période de déjeuner a commencé. Ils prévoyaient de poser des bombes au propane dans la cafétéria, qui devait exploser à 11h17, puis tirer sur les survivants qui en sortaient. Il existe certaines divergences quant à la date initialement prévue pour le massacre, soit le 19 ou le 20 avril. Le 19 avril était l'anniversaire de l'attentat à la bombe d'Oklahoma City et le 20 avril, le 110e anniversaire de l'anniversaire d'Adolf Hitler. Pour une raison quelconque, le 20 avril était la date finalement choisie. * Bien que certains aient prétendu faire partie de la mafia Trench Coat, en réalité, ils n'étaient que des amis avec certains membres du groupe. Les garçons ne portaient généralement pas de trench-coat à l'école; ils ne l'ont fait que le 20 avril pour cacher les armes qu'ils portaient lorsqu'ils traversaient le parking.

publicidad

Conditions d’utilisation

Assurez-vous de respecter les règles d'écriture et la langue des textes que vous traduirez. Les utilisateurs doivent garder à l’esprit lors de l’utilisation du système de dictionnaires TraductionAnglais.fr que les mots et les textes utilisés lors de la traduction sont stockés dans la base de données et partagés avec les autres utilisateurs dans le contenu du site Web. Pour cette raison, nous vous demandons de faire attention à ce sujet dans le processus de traduction. Si vous ne souhaitez pas que vos traductions soient publiées dans le contenu du site Web, veuillez contacter →"Contact" par courrier électronique. Dès que les textes pertinents seront supprimés du contenu du site.


Règles de confidentialité

Les fournisseurs tiers, y compris Google, utilisent des cookies pour diffuser des annonces en fonction des visites antérieures des internautes sur votre site Web ou sur d'autres pages. Grâce aux cookies publicitaires, Google et ses partenaires adaptent les annonces diffusées auprès de vos visiteurs en fonction de leur navigation sur vos sites et/ou d'autres sites Web. Les utilisateurs peuvent choisir de désactiver la publicité personnalisée dans les Paramètres des annonces. Vous pouvez également suggérer à vos visiteurs de désactiver les cookies d'un fournisseur tiers relatifs à la publicité personnalisée en consultant le site www.aboutads.info.